Revenir à la page "Bonus et surprises".

Un coin de Bigorre

à New-York

Accueil.

A New-York, au nord de l’île de Manhattan, Il est un endroit magnifique et reposant, très apprécié des Américains : Le Musée des Cloîtres (The Cloisters). C’est un des départements du célèbre Metropolitan Museum of Art.

Parmi les collections, se trouvent les restes du cloître de Trie-sur-Baïse.

Le cloître a été reconstitué et n’est pas d’origine. Seuls, les 26 chapiteaux proviennent de notre Bigorre.

C’est un sculpteur américain Gray Barnard, grand amateur d’art et travaillant en France avant 1914, qui en fit l’acquisition. Puis la collection fut rachetée par John Rockfeller qui en fit don au Metropolitan Museum de New-York.


On trouve aux « Cloisters » :

- Le cloître de Trie-sur Baïse (Hautes-Pyrénées)

- Le cloître de Bonnefont-en-Comminges (Haute-Garonne)

- Le cloître de St-Michel-de-Cuxa (Pyrénées-Orientales)

- Le cloître de Froville (Meurthe-et-Moselle)

- Le cloître de St-Guilhem-le-Désert (Hérault)

L’histoire du cloître de Trie est agitée. Vendu comme bien national après la Révolution, on le retrouve à Saint-Sever-de-Rustan pour reconstituer le cloître détruit par les guerres de religion. Vers 1890, la commune de Saint-Sever n’a plus les moyens de le restaurer et le vend. Une partie part à New-York, une autre partie est sauvée in-extremis (par la Société Académique des HP) et se retouve au Jardin Massey de Tarbes (photo ci-contre). On trouve aussi d’autres rares pièces ça et là (Bugard, Saint-Sever, Trie…).

Tout bon bigourdan allant à New-York se doit de visiter The Cloisters ! Vous ne regretterez pas ce moment de dépaysement total et vous bénéficierez d’une superbe vue sur la rivière Hudson. Vous pourrez même nous envoyer des photos !


Si de prime abord, on peut regretter qu’une partie de notre patrimoine soit partie aux Etats-Unis, on peut aussi s’en réjouir. Les collections sont magnifiquement conservées et entretenues (contrairement au cloître du jardin Massey régulièrement « tagué »). De plus, les Américains s’intéressent à notre patrimoine médiéval et les chercheurs du Musée disposent de moyens conséquents pour approfondir nos connaissances.


Attention, musée fermé le lundi.

Revenir à la page "Bonus et surprises".