Origine du chien Patou des Pyrénées

Origine du chien

Patou des Pyrénées

(par François Pujo)

Revenir à la page "Bonus et surprises". Accueil.
Revenir à la page "Bonus et surprises".

Hypothèse de traces du passage des Alains dans les Hautes Pyrénées :


Alans (hourquette d’) : située entre Gavarnie et Estaubé. Pourrait venir de la traversée des Alains de Respendial en 409 vers l’Espagne. Du basque « Alano » mâtin, gros chien de garde, d’un berger (Français ou Espagnol) prénommé Alan, Alain, Alano…..Du celte «alan » petit cerf ? Du mot « alan » qui veut dire "ouverte" ? Une autre hypothèse cite l'axe Arrens Sallent dé Gallégo pour le passage des Alains vers l'Espagne. Accompagnés des Vandales, ils finiront à Carthage (proche de Tunis).

L'ancêtre du chien Montagne des Pyrénées serait le Dogue du Tibet qui aurait suivi ses maîtres asiatiques (les Alains?) lors de leur invasion du sol européen à partir de 406. Des indices fossilisés permettent d'estimer à près de 4000 ans les origines de l'espèce, ce qui correspond à l'âge de bronze. La race, telle que nous la connaissons aujourd'hui, s'est développée sur les deux versants des Pyrénées (français et espagnol). Ainsi, très isolée dans ces hautes vallées, elle a su conserver jusqu'à ce jour une étonnante pureté. (source https://www.duvaldepyrene.com)

Les Alains aurait donc laissé le Patou des Pyrénées, son cousin espagnol le Mâtin des Pyrénées et le chien espagnol le Alano.