Traces linguistiques arabes en vallée de Luz

Traces linguistiques du passage et de l'installation des Arabes dans la vallée de Luz.

(par François Pujo)

François Pujo a également travaillé sur des éléments linguistiques présents dans les noms de lieux. Ce ne sont que des hypothèses bien sûr.

Aouda (lac d') : sous le col d'Aoube côté Barèges, de " aouda ", jument en arabe ? A noter pas loin la " pène dét pouri ", la falaise du poulain.


aùardo, aùbardo : bât : aùardo dét hens, bât pour le transport du fumier. De l'arabe " art ", le et de " barda ", fardeau en Arabe.


barri : faubourg, à l'extérieur des remparts, banlieue (mis au ban à une lieue). Le barri blanc au dessus de Hountalade. A l'origine des noms de famille Dubarry, Barrio. De l'arabe " barri " extérieur ? En espagnol : " barrio " égale quartier.


clot déts mourous : le creux des maures, lieux dits de la vallée, Sers, Gavarnie et le Bôlou. Les légendes parlent de lieux de batailles. Probablement des combats entre bergers pour la possession des pâturages.


Madril (séùbo dé) : forêt de Madril, rive droite du ruisseau qui descend de Bachebirou, de " magra ", ruisseau en arabe?


Massourre, Massoure : viendrait de l'arabe " El Mansour (754-775, calife Abbasside contemporain de Pépin le Bref)" le courageux, le conquérant.


Mérat (so dé) : Mérah, joyeux en arabe, après " Massoure ", un deuxième nom de famille d'origine arabe dans notre vallée ?


milhyamoûro : sarrasin (céréale), " milh à mourou ", céréale des maures. Polygonum fagopyrum.


Moura : lieu-dit entre l'Agnouéde et Sia. Nom de lieu assez répandu dans le Sud Ouest (ainsi que le nom de famille). Probablement le " mourou " maure.


Poueymourou : le point des Maures


Revenir à la page "Bonus et surprises". Accueil.
Revenir à la page "Bonus et surprises".

711 début des conquêtes arabes en Espagne (reflux des Wisigoths arrivés en Espagne après 507 suite à la bataille de Vouillé)

721 bataille de Toulouse

732 bataille de Poitiers et reflux des Arabes vers l'Espagne où ils fonderont un califat jusqu'en 1492 (Al Andalus). Bataille d'Ossun avec la trace toponymique « la lande mourine » (légende).

Installation de personnes parlant arabe en Montagne, des Arabes eux-mêmes? Peu probable, ils auraient rejoint l'Espagne par les cols de montagne, mais probablement leurs esclaves qui ont trouvé là la liberté. Ou des Arabes convertis?

Ets ahumats : les enfumés, sobriquet des habitants de Betpouey mais aussi de Saint Pé, Ayzact ost, Bun, Soulom, pris au sens littéral, des personnes à la peau mate.